jeu. 27°C

LE VILLAGE

Les trois niveaux

Le site médiéval de Tremona-Château s'étendait sur trois niveaux. La route la plus ancienne à la sortie du château se dirigeait vers Meride et partait de la porte d'accès au nord-ouest du village, reliant Tremona à la vallée. L'état de conservation des murs est variable : certains sont gravement endommagés par les racines des arbres, après des siècles de croissance, d'autres conservent jusqu'à 1,50 m de hauteur. Les murs en brèche dolomitique sont réalisés à l'aide de petites pierres, brisées sans leur donner de forme définie. Leur épaisseur est d'environ 60-70 cm, elles sont solides et résistantes bien qu'elles soient posées directement sur le terrain irrégulier.

Petits et grands bâtiments

Le plus petit des édifices du village mesure environ 9 m2, et le plus grand en mesure 41. Certains d'entre eux présentent des espaces intérieurs avec accès indépendant. Leur fonction a été reconstruite grâce aux foyers, aux métaux et aux restes de nourriture retrouvés. La plus grande partie des structures faisait office d'habitation comme en attestent les objets de tous les jours ayant été retrouvés, ainsi que la présence de foyers. D'autres servaient certainement d'entrepôt. En revanche, il n'y a aucune trace de monuments ou de « sièges du pouvoir » à Tremona-Château. Les bâtiments les plus importants, en raison de leurs dimensions ou leur position, sont la « tour » et l'« église ». Cette dernière est située au milieu du village et est orientée de l'est vers l'ouest.

Les maisons et le mobilier

Les maisons médiévales de Tremona sont petites et à plan rectangulaire. Leur toit est composé de lauze, leur sol est en terre battue ou, pour quelques-uns, pavé. Les fenêtres, petites et rares, étaient dépourvues de vitres et étaient fermées par des planches en bois, des peaux de bête ou des toiles cirées. L'absence de cheminées suggère un environnement peu salubre et plein de fumée. L'eau provenait de l'extérieur du village. Le mobilier devait être très modeste : tables sur des tréteaux, bancs et tabourets, coffres fermés par des serrures métalliques, crochets aux murs pour suspendre les vêtements ou les provisions. Par terre, un ou plusieurs lits de fortune, en paille.